Comment est-ce que les antivirus protègent votre système informatique ?

antivirus-154669_960_720

Il n’y a pas aujourd’hui, un seul système informatique qui ne soit pas susceptible d’être victime de logiciels malveillants. Certes, certains systèmes d’exploitation sont plus exposés que d’autres. Mais même ceux dont on vante l’imperméabilité aux menaces numériques, ne sont pas sans failles. C’est un état de fait indissociable des technologies modernes. Et l’un des seuls moyens de s’en protéger est de se procurer un logiciel Antivirus.

Des logiciels curatifs, mais surtout préventifs

Comprendre le fonctionnement d’un antivirus nécessite d’avoir une certaine compréhension du fonctionnement des virus. De façon générale, les virus sont des logiciels informatiques dont le b
ut est de détourner le système ciblé de son usage normal à des fins malveillantes. Il peut s’agir d’espionner l’équipement ciblé, de le détruire ou encore de voler des informations sensibles.

Les logiciels antivirus parviennent généralement à protéger les utilisateurs des infections de virus. Mais, ils ne sont pas toujours capables de réparer des données corrompues ou supprimées après qu’un virus ait fait des dégâts. Il faut donc comprendre qu’un logiciel antivirus est plus efficace s’il est installé sur les systèmes avant les potentielles attaques numériques.

Du travail d’identification et un large répertoire de menaces connues

La notion de virus informatique est presque aussi ancienne que celle d’informatique. Le premier virus date de 1971 (aux débuts de l’ARPANET), mais le premier antivirus n’est arrivé qu’en 1987. Et jusqu’à ce jour, il en a toujours été de même : les virus pré-datent les antivirus qui viennent les combattre. Et pour cause, un antivirus est un programme informatique dont la mission est d’identifier une menace et de la neutraliser.

Mais, aucun logiciel n’est capable, de manière entièrement autonome de reconnaître un logiciel malveillant. Pour y parvenir, l’antivirus dispose d’une « base de données des menaces ». C’est à l’intérieur de cette base de données que les programmeurs insèrent les informations permettant au logiciel d’identifier les menaces. Laquelle base de données doit être régulièrement mise à jour pour intégrer les nouvelles menaces découvertes par les spécialistes de sécurité informatique.